Luminothérapie infrarouge

Luminothérapie Brive la gaillarde

La moindre petite tension musculaire ou raideur articulaire peut causer de vraies gênes dans la vie active, quelle qu'en soit la cause : un muscle froissé, un rhumatisme...

De la même manière les blessures de la vie quotidienne sont légion : une blessure due au sport, non enflammée, des douleurs articulaires liées à la répétition d'un mouvement, à domicile ou sur son lieu de travail, ou tout simplement les douleurs liées à l'âge.

  

Lorsque l'on recourt à un traitement par l'infrarouge, les premiers effets se font sentir immédiatement. La sensation première est celle d'une chaleur réconfortante qui pénètre profondément dans la peau. Cette chaleur va augmenter localement la vitesse de la circulation sanguine et réchauffer les muscles de manière interne. Les muscles ainsi détendus vont se relaxer.

 

Quels effets sur l'organisme ?

Le principal effet de l'infrarouge est la production d'effet thermique dans la zone de traitement, c'est à dire la transmission de chaleur aux tissus : la chaleur augmente la température ce qui entraîne l'augmentation du métabolisme des tissus, la vasodilatation des capillaires et le relâchement musculaire.

 

L'effet antalgique de l'infrarouge est dû à l'élimination de substances algogènes des tissus pathologiques et au relâchement musculaire. L'effet antalgique est particulièrement indiqué pour tous les états de contracture des muscles, pour le traitement de cervicarthrose et lombarthrose et pour le traitement des escarres de décubitus. 

 

L'augmentation du flux sanguin, après vasodilatation, fait parvenir dans les tissus une plus grande quantité de substances nutritives, oxygène, globules blancs et anticorps, et elle facilite le déplacement des déchets des tissus.

 

La technologie de l'infrarouge :

La lumière est composée de multiples photons et constitue une masse d'énergie qui se déplace en forme de vague. Elle produit des ondes, dont la longueur se mesure en nanomètres (nm). La lumière que nous pouvons voir se situe dans le spectre électromagnétique visible, c'est à dire entre 400 et 700 nm.

 

Chaque longueur d'onde sans ce spectre est reliée à une couleur différente et à des effets différents. Outre la lumière visible, il existe aussi une lumière non visible : ce sont les infrarouges qui ont une longueur d'onde de plus de 700 nm.

 

Important à savoir, plus la longueur d'onde de la lumière est petite, plus l'effet sur la peau est superficiel. Par conséquent, plus la longueur d'onde est longue, plus l'effet est profond.

Le derme a besoin de lumière pour fournir de l’énergie aux cellules et ainsi stimuler la production de collagène.

 

Selon la couleur utilisée, la réaction ou l'effet sera différent. Des recherches effectuées par la NASA avec des LED émettant une longueur d’onde de 680, 730 et 880 nm démontrent que la lumière fournie par les diodes multiplie par 5 la croissance des fibroblastes et qu’elle stimule la cicatrisation.

 

Comment se déroule une séance ?

Avant toute chose nous verrons ensemble qu'il n'y a pas de contre-indication pour la séance, nous verrons la zone à traiter et la position qui sera la plus adéquate.

La séance dure 15 minutes, la lampe est placée à environ 40 cm de la zone traitée, dans une ambiance relaxante et confortable, musique douce, diffusion d'huiles essentielles et lumière apaisante.


Contre-indications :

La chaleur, d'une manière générale, est plutôt bonne pour la santé, et elle peut aider à détendre. Mais dans certaines circonstances, une blessure par exemple, le froid sera plus efficace. Ainsi, chauffer une zone atteinte par une inflammation ne va rien arranger car la circulation sanguine y est déjà augmentée.

 

/!\ En cas de blessure consultez votre médecin pour un avis avant toute séance d'infrarouge.