Rechercher

LE PRINTEMPS EST ARRIVE !!

Mais l'arrivée de cette saison implique aussi le retour des allergies saisonnières et du rhume des foins, ainsi que les éternuements, irritations ou de démangeaisons aux yeux et au nez.


L'allergie saisonnière, qu'est-ce que c'est ?


On peut également l'appeler, rhinite allergique ou rhume des foins, est une réaction de l'organisme face à une substance non dangereuse, considérée par notre organisme comme agressive.


Agir en amont des allergies avec la naturopathie


1. Se détoxiner


La détox naturopathique consiste à éliminer les déchets de votre organisme et les sources de surcharge alimentaire, psychique ou émotionnelle. Elle peut se faire sur plusieurs jours ou plusieurs semaines.



2. Renforcer sa barrière intestinale


Un organisme encombré est souvent synonyme d’une barrière intestinale affaiblie. Pour la renforcer, il faut éviter les aliments pouvant perturber la flore intestinale, comme le sucre, le gras ou le sel. Ayant tendance à irriter la barrière intestinale, le gluten et les produits laitiers sont aussi à éviter.



3. Bouger


L’objectif est d’amener le patient à redéfinir certaines habitudes. On le pousse ainsi à entretenir une certaine hygiène alimentaire, à ne pas se laisser submerger par le stress et à pratiquer une activité sportive régulière. Ces éléments amènent à faire de la préservation du capital santé une priorité au quotidien.

On peut ainsi facilement perdre du poids ou soigner des maux de tête grâce à la naturopathie.





Lutter contre les allergies avec la Naturopathie


1. Proscrire les aliments allergènes

Réduisez au maximum les aliments riches en histamine, comme les fromages et les aliments fermentés, la charcuterie et la viande rouge, le poisson, le café, les œufs, le chocolat et l’alcool (en particulier le vin blanc et le champagne).

2. Prendre des douches

Prenez une douche lorsque vous rentrez chez vous pour éliminer les résidus de pollen restés dans vos cheveux et sur votre peau. Vous éviterez ainsi de les disperser dans toute votre maison !

3. Se nettoyer le nez

Effectuer un lavage nasal vous permet de traiter les infections rhino-pharyngées et d’améliorer votre bien-être respiratoire face à la pollution environnementale. Vous pouvez utiliser un liquide salé isotonique pour éliminer les particules qui se déposent sur la muqueuse et occasionnent une inflammation locale.

4. Soulager vos yeux

Plus douces que les huiles essentielles, les hydrolats contiennent des molécules aromatiques qui vous aident à soulager vos yeux. Ils possèdent des propriétés anti-hystaminiques, anti-allergiques, anti-inflammatoires et calmantes. Vous pouvez donc appliquer quelques gouttes d’hydrolat sur vos yeux, matin et soir, à l’aide de compresses, afin de les calmer.





5. Prendre un antisthaminique


La quercétine qui est un puissant antisthaminique que l'on peut trouver dans les oeufs de caille, par exemple.



6. Pensez à la gemmothérapie


En traitement de fond

Un mélange de Cassis et de romarin est recommandé. Le cassis possède des propriétés toniques et à une action cortisone-like. Il est efficace dans toute manifestation allergique.

Grâce aux actions du romarin, les toxines allergisantes sont éliminées de l'organisme.


En cas de crise aigüe

Un mélange de Cassis, de charme, de rosier sauvage, de ronce et de fumeterre, soulage les manifestations allergiques aigües des voies respiratoires hautes.




Ces conseils sont généraux et sans risques mais il est évident qu’il est toujours préférable de demander conseil auprès de votre Naturopathe, qui suite à une première consultation pourra établir un protocole adapté à votre tempérament.


7 vues0 commentaire